Bras de fer entre deux hommes

Avoir des bras musclés ne suffit pas pour se lancer dans le bras de fer. Cette activité requiert de la force et une bonne technique. Il faut rester attentif lors des sessions, car le risque de fracture et de lésion nerveuse est important. Vous envisagez de pratiquer le bras de fer, voici les conseils qui vous permettront de mettre les chances de vos côtés.

 

Qu’est-ce qu’un bras de fer ?

Aussi appelé armwrestling, le bras de fer est une activité sportive qui se pratique sur une table appelée table de bras de fer. Celle-ci offre la possibilité d’appliquer la force efficacement et en toute sécurité. Régie par des règles et des disciplines bien définies, cette pratique a été organisée depuis 1977 par la World Amswrestling Federation. Pratiqué par deux personnes, ce jeu est destiné à ceux qui ont des bras et avant-bras bien travaillés. Les participants empoignent chacun le poignet de son adversaire et essaient d’amener la main de ce dernier au contact du winpad ou coussin pour gagner. Le bras de fer est devenu très populaire en Europe et en Amérique du Nord. Cependant la structuration de ce jeu est récente en France. Disponible pour toutes les catégories d’âges, le Armwrestling convient aux hommes, femmes juniors et seniors. De plus, il se pratique de toute évidence du bras droit et du bras gauche.

 

Comment gagner au bras de fer ?

Pour augmenter vos chances de gagner au bras de fer, il est important de bien s’entraîner et d’utiliser des techniques spécifiques. Nous allons les développer ci-dessous.

Quels muscles développer pour le bras de fer ?

Comme son nom l’indique, le bras de fer est un jeu qui implique la force du bras. Si vous souhaitez avoir plus de résistance lors des séances, vous devez travailler les spinateurs du poignet, et les muscles intrinsèques de la main. Il convient également de développer votre muscle brachioradial ainsi que les biceps et triceps. Avant de vous lancer dans cette activité, pensez également à travailler les fléchisseurs des doigts et des épaules. N’oubliez pas que tout votre corps travaille tout au long du jeu, alors assurez-vous de bien développer les muscles au niveau de la sangle abdominale et du dos.

Les entraînements pour s’améliorer au bras de fer

Pour avoir des muscles bien travaillés, il est important de faire des entraînements. Il reste indispensable de bien se préparer avant de faire le jeu. Pour cela, vous devez réaliser le renforcement musculo-tendineux. Pour ce faire, il faut commencer par l’avant-bras. Ainsi, effectuez le curl à la poulie, les flexions de poignets ainsi que les flexions d’avant-bras en une série de 50 répétitions. Pour mieux soutenir la force, faites travailler les biceps et le dos en réalisant des shrugs, des curls inversés en trois séries de 12 répétitions.

Les techniques pour le bras de fer

Pour gagner au bras de fer, certaines techniques doivent être maîtrisées. Lors du match, positionnez bien votre corps et votre bras. Gardez le haut de ce dernier contre le corps pour optimiser votre force. En fonction de la situation, vous pouvez miser sur le hook ou le top roll. Ce dernier est une technique qui consiste à exercer une pression sur la main de l’autre pour l’empêcher d’avoir plus de forces et d’utiliser ses muscles. Pour cela, vous devez donc tirer votre corps en arrière. Quant au hook, cette technique met en valeur la force. Le but est de solliciter votre biceps, ainsi il faut pivoter le poignet vers l’intérieur. Ces deux techniques sont pratiquées par le champion du monde bras de fer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici